dimanche 19 février 2017

Incipits: Ronsard, Les Amours de Marie



Ronsard a écrit trois volumes de vers pour trois femmes différentes.
(Louÿs, Vie de Marie Dupin)


Mon fils, si tu savais ce qu'on dira de toi,
Tu ne voudrais jamais déloger de chez moi
Enclos en mon étude, et ne voudrais te faire
Salir, ni feuilleter aux mains du populaire.
(Ronsard, Élégie à son livre)


Pierre de RONSARD, Les Amours de Marie (1555). Édition précédée d'un Vie de Marie Dupin par Pierre LOUŸS (Mercure de France, 1897).




dimanche 12 février 2017

Incipits: Thoreau, A Week on the Concord and Merrimack Rivers



THE MUSKETAQUID, or Grass-ground River, through probably as old as Nile or Euphrates, did not begin to have a place in civilized history, until the fame of its grassy meadows and its fish attracted settlers out of England in 1635, when it received the other but kindred name of CONCORD from the first plantation on its banks, which appears to have been commenced in a spirit of peace and harmony.


Henry David THOREAU, A Week on the Concord and Merrimack Rivers (1849).


dimanche 5 février 2017

Incipits: Heredia - Louÿs, Correspondance inédite



Monsieur, Je vous envoie de la matière à chef-d'œuvre : deux rimes.
(Pierre Louÿs à José-Maria de Heredia, 12 mai 1890)


José-Maria de HEREDIA - Pierre LOUŸS, Correspondance inédite (2006).


dimanche 29 janvier 2017

Incipits: Maistre, Voyage autour de ma chambre



Qu'il est glorieux d'ouvrir une nouvelle carrière, et de paraître tout à coup dans le monde savant,une livre de découvertes à la main, comme une comète inattendue étincèle dans l'espace.


Xavier de MAISTRE, Voyage autour de ma chambre (1794, ie 1795).





lundi 28 novembre 2016

Incipits: Gavarni, Masques et visages



L'histoire des moeurs s'écrit au jour le jour, de toute pièce et de toute main.
(Préface)

– Dieu ! si j'étais née honnête ! jamais un homme qui ne m'aurait pas convenu !... ne m'aurait été de rien !
(Les Partageuses)


GAVARNI, Masques et visages (1857).




jeudi 22 septembre 2016

Incipits: Louys, Les Chansons de Bilitis



Bilitis naquit au commencement du sixième siècle avant notre ère, dans un village de montagnes situé sur les bords du Mélas, vers l'orient de la Pamphylie.
(La Vie de Bilitis)

Je me suis dévêtue pour monter à un arbre ; mes cuisses nues embrassaient l'écorce lisse et humide ; mes sandales marchaient sur les branches.
(L'Arbre)


Pierre LOUŸS, Les Chansons de Bilitis (1894).
Ci-dessous : Illustrations de Lébédeff (Fayard, Le Livre de demain, 1930) et Notor (Charpentier et Fasquelle, 1901).


















© Nicolas Codron / all rights reserved