jeudi 5 mai 2016

Incipits: Giraudoux, Bella



René Dubardeau, mon père, avait un autre enfant que moi, c'était l'Europe.


Jean GIRAUDOUX, Bella, Fayard (Le Livre de Demain), 1938.







mardi 26 avril 2016

Incipits: Catulle, Poesies (choix André Berry)



Moineau, délices de ma mie, avec qui souvent elle s'amuse, qu'elle tient dans son sein, qu'elle agace en lui donnant le bout de son doigt et dont elle provoque les ardentes morsures, lorsque à l'éclatant objet de mon désir il plaît de mener je ne sais quel jeu charmant, petite consolation à sa douleur (ainsi veut-elle, je crois, apaiser une ardeur pénible), – que ne puis-je comme elle jouer avec toi et alléger les tristes soucis de mon cœur ! (I. Le Livre de Lesbie, 1. "Au moineau de Lesbie")


CATULLE, Poësies, choix et traduction d'André Berry. Paris : Jacques Haumont, 1942.





mardi 5 avril 2016

Marguerite YOURCENAR, Les Charités d'Alcippe


Marguerite YOURCENAR, Les Charités d'Alcippe. Paris : Gallimard, 1984. Nouvelle édition.

M'ont traîné dans des lits que je ne savais pas. ("Les Charités d'Alcippe", p. 12)

J'existe à tout jamais dans ce que j'ai donné. ("Les Charités d'Alcippe", p. 12)


mardi 29 mars 2016

Incipits: Yourcenar, Les Charités d'Alcippe



Je me suis allongé sur le sable des grèves / Où l'usure du monde a d'arides douceurs; / C'était l'heure étonne où les astres se lèvent; / Recouvrant leurs longs corps de la nacre des rêves, / J'ai vu venir à moi les Sirènes mes sœurs. ("Les Charités d'Alcippe").


Marguerite YOURCENAR, Les Charités d'Alcippe, 1956, nouvelle édition 1984.


lundi 12 octobre 2015

Incipits: Tolkien, The Children of Hurin



Hador Goldenhead was lord of the Edain and well-beloved by the Eldar.


J.R.R. TOLKIEN, The Children of Húrin, edited by Christopher Tolkien, 2007.


lundi 25 mai 2015

Cette pomme



Cette pomme exquise n'est pas d'or mais de chair. Elle bat comme un cœur noir peinant au désir, Impérieux, volontaire, fol et tenace. Elle est une bouche indécise qui, à tort Ou raison, ne sait ce qu'elle épèle, sans cesse Aux aguets, en arrêt, et qui reprend, loquace Et volubile, vorace d'être et d'avoir. Cette pomme n'est pas moi et pourtant m'appelle, Moi et d'autres, tant d'autres dont je n'ai que faire.



© Nicolas Codron / all rights reserved